10 BARBARISMES À ÉVITER

QU’AVEZ-VOUS DIT?

Malgré une conversation très compréhensible, il arrive qu’un doute s’insinue quant à un mot prononcé par votre interlocuteur qui écorche vos oreilles ou vous semble bizarre.

Il s’agit peut-être d’un barbarisme.

N’allez pas croire qu’un barbarisme n’est prononcé que par un vieil ermite vivant dans le fin fond des bois ou encore par un Viking barbu coiffé d’un casque à cornes.

Il s’agit plutôt une façon étrange de parler, soit en déformant un mot existant par le remplacement ou l’inversion d’une lettre ou encore par l’utilisation d’un mot qui n’existe pas. Il y a également des verbes drôlement conjugués comme les fameux « ils sontaient ».

Voici la liste des plus fréquents barbarismes que nous devons éviter :

 

BARBARISMES

ON DIT

Aréoport Aéroport

 

 

Rappelez-vous que ce mot est formé à partir du préfixe aéro qui signifie air, comme les petites bulles que l’on retrouve dans les barres de chocolat Aéro.

En passant, le mot aéroport est masculin.

Assis-toi Assieds-toi ou assois-toi

 

Le verbe asseoir au participe passé, assis, ne peut avoir une valeur d’impératif que lorsque ce dernier s’oppose, par exemple, aux ordres:

«Assis! Debout! À genoux! Couché!»

On ne peut donc dire assis-toi de la même façon que l’on ne peut employer la locution couché-toi.

Les français préfèrent la formule assieds-toi, tandis qu’au Québec nous disons plus souvent assois-toi ou assoyez-vous.

Avéré faux Révélé faux

 

 

Le verbe avérer signifie « révéler comme vrai », il s’agit donc d’une contradiction.

On dira plutôt que quelque chose s’est révélé faux.

Empruntes digitales Empreintes digitales

 

Si l’on pouvait emprunter les empreintes digitales de quelqu’un d’autre, les criminels en seraient vraiment ravis!
Infractus Infarctus

 

 

La suite de consonnes r-c-t que l’on trouve dans le mot infarctus pose une difficulté d’articulation.

Il n’est pas rare que l’on élimine le c et que ces mots soient prononcés à tort infartus, artique et antartique.  

Pécunier Pécuniaire

 

 

La forme pécunier n’existe pas et constitue un barbarisme.

L’adjectif pécuniaire signifie « qui a rapport à l’argent ».

Cet adjectif est soit masculin (un intérêt pécuniaire), soit féminin (une difficulté pécuniaire).

Rénumérer Rémunérer

 

 

Rénumération et rénumérer n’existent pas et constituent des barbarismes.

Rémunération et rémunérer viennent du latin munus, muneris « cadeau, présent ».

En français, ces mots signifient respectivement « prix d’un travail fourni ou de services rendus; somme d’argent qui y correspond, salaire » et « payer quelqu’un pour un service, un travail ».

Réouvrir Rouvrir

 

 

Nous pouvons fêter la réouverture d’un magasin.

Ne cherchez pas le verbe réouvrir, il n’existe pas.

Dilemne Dilemme

 

Devant un dilemme on double le m.

Rappelez-vous qu’un dilemme est un problème et se termine donc par le même son.

En définitif En définitive

 

L’expression en définitif n’existe plus.  

En fait, les deux locutions ont déjà eu cours en français, mais en définitif est tombée en désuétude au profit de en définitive.

Vous en connaissez d’autres? N’hésitez pas à nous en faire part.

Bonne semaine!


Source:  Banque de dépannage linguistique

 

10 BARBARISMES À ÉVITER
Share

Laisser un commentaire