12 HOMOPHONES ET LEURS ASTUCES

Il à dit a plusieurs reprises qu’il avait acquit ça voiture aussi tôt qu’il avait terminé ses classes.

Si vous lisez cette phrase à haute voix, tout le monde n’y verra que du feu, mais à l’écrit c’est tout autre chose.

Il s’agit d’homophones, ces mots qui ont la même prononciation, mais qui n’ont pas le même sens.  Les homophones sont le cauchemar de bien des enseignants de français, imaginez notre chère langue en possède plus de 1200 et il n’est pas toujours évident de ne pas les confondre.

N’ayez crainte, nous ne passerons pas au travers de tous ces homophones, mais de certains que nous rencontrons fréquemment.

A et À

A sans accent est la troisième personne du singulier du verbe avoir au présent de l’indicatif.

Il se remplace par « avait ».

Exemple :

Il a été a Paris pour acheter des souliers à son épouse.

À avec un accent est une préposition.

On ne peut remplacer cet homophone par « avait ».

Acquis et acquit

Acquis s’emploie dans le sens d’acquisition.

Employé comme nom, acquis désigne le savoir ou l’expérience que possède un individu, ou encore un ensemble d’avantages ou de droits obtenus par une action.

Exemple :

Personne ne veut mettre en cause les acquis des travailleurs.

Acquit s’emploie dans le sens d’acquittement et désigne une reconnaissance écrite d’un paiement reçu.

Cette reconnaissance est souvent indiquée par la mention pour acquit sur certains formulaires.

Acquit s’écrit aussi avec un t dans l’expression par acquit de conscience, qui signifie « pour se garantir du risque d’avoir quelque chose à se reprocher ».

Aussitôt et aussi tôt Aussitôt signifie et peut être remplacé « tout de suite, au moment même, dès que ».

 Exemple :

 – Pourquoi tu arrives aussi tôt?

Aussi tôt en deux mots s’oppose à aussi tard.

 Exemple :

 – J’ai pris le train aussitôt que j’ai appris la nouvelle.

Ça et sa

 

Ça est un pronom démonstratif; c’est la forme contractée du pronom neutre cela.

On peut le remplacer par « cela ».

Exemple :

Ça vous parait irréel, mais Julie a jeté sa belle robe jaune.

Sa est un déterminant possessif.

On peut le remplacer par « ta ».

 

 

 

Censé et sensé Censé ne s’utilise que dans le sens de « qui est supposé ou présumé ».

Il n’est accepté que dans un seul contexte, soit précédé du verbe être et suivi d’un verbe à l’infinitif. 

Exemple :

– Nul n’est censé ignorer la loi.

Sensé est issu du nom sens.

On peut ainsi déduire facilement sa signification « qui est plein de bon sens, raisonnable ».

Exemple :

– Nul être sensé ne peut ignorer un tel fait.

Davantage et d’avantages

Davantage est un adverbe qui signifie « plus » ou « encore plus » et qui modifie habituellement un verbe.

Exemple :

– Mon nouveau poste demande davantage de travail.

D’avantages  résultent de l’addition de la préposition de et du nom avantage, qui signifie « bénéfice, profit » et que l’on peut opposer à désavantage ou inconvénient

On peut le remplacer par aucun avantage

Exemple :

– La situation actuelle présente plus d’inconvénients que d’avantages.

Entrain et en train Entrain est un nom masculin qui signifie « vivacité, gaieté ».

Exemple :

– Ce chanteur était reconnu pour son entrain sur scène.

En train est une locution composée de la préposition en et du nom train.

Elle signifie « être dans de bonnes dispositions, être en forme », ou, pour les choses, « être en voie d’exécution ».

Exemples :

– Il était épuisé et je m’évertuais à le mettre en train.

– Le professeur était en train de parler et il ne fallait surtout pas le déranger.

Fond et  fonds Fond est un nom masculin qui désigne la partie la plus basse, la plus profonde ou la plus éloignée de quelque chose.

Au sens figuré, on utilise ce mot pour parler d’un point extrême, de ce qui est fondamental, ou encore du contenu par opposition à la forme.

Exemples :

– Le fond du lac était recouvert de vase.

– Le détective a longuement enquêté afin de découvrir le fond de l’histoire.

Fonds est un nom masculin (singulier) qui désigne d’abord une propriété, soit un terrain que l’on exploite ou sur lequel on bâtit.

Son sens le plus utilisé est celui de « capital ».

Au pluriel, le mot fonds désigne de l’argent comptant.

Fonds est aussi utilisé pour désigner des ressources culturelles, plus précisément des livres ou des œuvres dont dispose une bibliothèque ou un musée.

Exemples :

– Il était prêt à se départir du fonds familial.

– Le fonds de commerce n’était plus rentable.

– La banque manquait de fonds pour répondre à la demande de ses clients.

Leur et leur(s)

Leur  peut être un ​pronom personnel.

Dans ce cas, il se trouve toujours devant un verbe et ne prend jamais de s.

On peut le remplacer par « lui ».

Exemples:

– Je leur ai dit de te rappeler.

– Je ne rends pas visite à mes amis très souvent, mais je leur écris régulièrement.

Leur(s)

Leur est un déterminant possessif au singulier.

Il se remplace par « son », « sa », « un » ou « une ».

 Exemple :

 Leur nouvelle maison est très spacieuse.

 Leurs peut également être un déterminant possessif au pluriel.

Il se remplace par « ses » ou « des ».

Exemples :

– Mes arbres fruitiers ont perdu toutes leurs feuilles.

– Pierre et Michel ont dû présenter leurs papiers d’identité.

Peut être et

peut-être

Peut être résulte de l’addition des verbes pouvoir et être. Un truc très simple permet de distinguer peut être, sans trait d’union, de l’adverbe peut-être qui s’écrit, lui, avec un trait d’union : il s’agit de conjuguer le verbe pouvoir à un autre temps, par exemple : il pouvait être, il pourrait être.

Exemples :

– Il peut être parti ou encore ici.

(Il pourrait être parti ou encore ici.)

– Je crois que ce livre peut être compris d’un large public.

(J’ai cru que ce livre pouvait être compris d’un large public.)

Quant à l’adverbe peut-être, il indique le doute, la possibilité. Pour le reconnaître, on peut lui substituer des adverbes tels que probablementéventuellementsans doute, ou encore le remplacer par des expressions comme il est possible queil se peut que.

Exemples :

– J’aurai peut-être besoin de vos conseils.

(J’aurai éventuellement besoin de vos conseils.)

– Elle m’a dit qu’elle viendra peut-être demain.

(Elle m’a dit qu’elle viendra sans doute demain.)

Raisonner et résonner

Raisonner  signifie « faire usage de sa raison, de son jugement ».

Exemple :

– Cette question l’aura forcé à raisonner quelques instants.

Résonner vient de re-sonner, est associé au mot son; il signifie en effet « émettre un son avec des résonances »

Exemple :

– J’entendais les notes du piano résonner dans toute la pièce.

Soi et soit

Soi est un pronom personnel désignant la troisième personne du singulier. Sa forme renforcée est soi-même.

Exemples :

– Il va de soi qu’il faut donner un pourboire au guide.

– Une telle situation exige une immense confiance en soi.

Soit est conjonction ou adverbe.

Comme conjonction, soit peut présenter une alternative ou une hypothèse.

Dans certains contextes, soit peut introduire une explication; on peut alors le remplacer par c’est-à-dire ou par étant donné

Exemples :

– Ce divan vaut un peu plus de 2000 dollars, soit environ 1200 euros.

– S’il avait été un tant soit peu prudent, jamais un tel accident ne serait arrivé.

Bonne semaine!


Source :  Banque de dépannage linguistique

 

12 HOMOPHONES ET LEURS ASTUCES
Share

Laisser un commentaire